Hp-caution-icon.png
L’édition d’articles et la création de compte sont momentanément désactivées pour des raisons de vandalisme.
Si vous souhaitez modifier ou apporter un commentaire sur un article, vous pouvez contacter un administrateur par courriel: ekopediawikiCrystal Clear app xfmail.pngyahoo.fr

Arroche

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : Navigation, rechercher

L'arroche, (atriplex hortensis), ou arroche des jardins, Bonne-dame ou Belle-dame est une plante annuelle de 50 cm à 1,50 m (voire 2 m) qui fleurit de juin à août. C'est une plante très productive à grandes feuilles faciles à récolter et à nettoyer. Celles-ci s'utilisent crues en salade et forment un joli contraste avec la laitue et la roquette. La variété rouge conserve sa couleur à la vapeur. La plante est très résistante aux maladies et aux prédateurs, particulièrement aux limaces et aux pince-oreilles. Sa forme sculpturale et sa couleur lui confère une bonne valeur ornementale.

Sommaire

Description

Sa tige est droite, anguleuse, rameuse, glabre et verte. Les feuilles sont un peu glauques, hastées triangulaires, entières ou sinuées dentées. Elle sont en pattes d'oie, comme toutes les chénopodiacées et peuvent mesurer entre 13 et 18 cm de long. Les feuilles supérieures sont oblongues lancéolées. Vers 18 h, ces feuilles supérieures se redressent à la verticale pour protéger la jeune pousse du haut. Quand les jours allongent en été, l'arroche produit une longue tige portant les fleurs (verdâtres dans l'espèce type), en grappe formant une panicule. Cette panicule a été sélectionnée pour les variétés d'ornement. À noter que l'arroche possède des fleurs mâles et femelles. Les valves fructifères sont libres et à peine soudées, ovales orbiculaires apiculées, membraneuses, veinées.[1]

Dénominations

Étymologie

Vient de (lat) aurago.

Synonymes scientifiques

Nom en différentes langues

Aire d'origine et répartition

L'arroche est originaire d'Asie centrale. Elle s'est ensuite disséminée via la Tartarie dans toute l'Europe, où on la rencontre à l'état sauvage.
Introduite en Amérique de Nord par les colons européens, l'arroche s'est tellement bien naturalisée qu'elle figure dans la liste des espèces invasives du Manitoba (CDN).

Historique

Déja utilisée à la préhistoire (épipaléolithique), l'arroche est cultivée dans la région méditerranéenne depuis plus de 4000 ans. Elle était connue des Grecs et des Romains et figurait dans le capitulaire de Charlemagne. Au Moyen-Âge, elle faisait partie des herbes à porée[2]. On considérait à l'époque qu'elle pouvait soigner la jaunisse et l'épilepsie. Au Moyen-Âge, la consommation d'arroche était considérable et l'arroche était dénommée (lat) hortulana (du jardin), témoignage de son importance. En 1548, elle est introduite en Angleterre sous le nom d'areche. L'introduction de l'épinard va la faire progressivement tomber dans l'oubli en Europe de l'Ouest jusqu'au XIXe siècle : l'agriculture intensive lui donnera le coup de grâce. Si elle est moins oubliée en Belgique et dans le Nord de la France, c'est en Europe centrale qu'elle a bienheureusement gardé toute sa place. Elle a aussi été introduite par les colons européens en Amérique du Nord et s'y est naturalisée à tel point que les Amérindiens et les pionniers en faisaient de la farine. Elle est toujours cultivée dans le Middle West (USA). Comme beaucoup d'autres légumes oubliés, elle est redécouverte à l'heure actuelle en Europe et en Amérique de Nord. Elle continue d'être cultivée comme légume dans le nord des Indes et en Chine.

Espèces voisines

Avec les nouvelles connaissances apportées par la phylogénétique, il convient d'abandonner la famille des Chénopodacées au profit des Amaranthacées.

Sous-espèces

Variétés

Dans d'autres langues et dans les traductions approximatives, on mentionne d'autres couleurs : elles sont à rattacher aux trois couleurs mentionnées ci-dessus (jaune & blanc, (eng) chartreuse = blonde, pourpre = rouge, etc.)

Mode de culture

L'arroche est une culture complémentaire de l'épinard et de la tétragone :

Plante annuelle faisant néanmoins partie des Légumes perpétuels grâce à la facilité avec laquelle elle se ressème. Il faudra d'ailleurs la contrôler car elle peut devenir envahissante.
Compagnonnage : la taille de l'arroche lui permet d'ombrager les plantes plus fragiles pendant l'été.
Ne pas associer aux pommes de terre, dont elle inhibe la croissance.
Les oiseaux la préfèrent aux laitues : l'excès d'arroche est contrôlé et les laitues sont protégées.

Prix des semences : il est exagérement élevé vu la facilité d'en récolter. (USA : $185 la livre en 2010) (EUR : €2,90 le gramme en 2011). Dans 1g il faut compter 150 à 200 graines.

Difficulté : très facile.
Sol : tous. L'arroche pousse facilement même sur un sol pauvre ou sableux, c'est une plante rudérale. Elle est de plus tolérante aux sols alcalins ou salins (plante halophyte), même si ses feuilles seront plus petites. Elle préfère cependant les sols frais et riches en humus.
Rusticité : tolère des gelées modérées. Température annuelle moyenne : 6 à 24°C Zone de rusticité : 8b à 11 (USDA). Peut être cultivée plus au nord (4b à 8a) en semant au printemps.
pH: 5 à 8,2 Exposition : mi-ombre, mais devient plus colorée au soleil.
L'arroche réagit assez à la longueur des jours. Dépérit à l'ombre.
Tolère les grands vents, mais pas les embruns.
Précipitations : 30 à 140 cm annuel
Arrosage : régulier, mais l'arroche supporte la sécheresse. Comme les salades, elle montera moins vite en graine si elle ne subit pas de stress hydrique.
Paillage : Pour cette même raison, un paillage est recommandé.
Période de semis : En climat doux, on peut déja semer en automne. Sinon le semis se fait en hiver, plutôt en février (zones 8b à 11). Plus au nord, attendre le début du printemps que le sol se soit réchauffé (BE à partir de mars). Les graines ne craignent pas le gel, pensez à les couvrir un peu en les semant. Les jeunes pousses supportent des gelées jusqu'à -3°C. Pour prendre de l'avance, 6 à 7 semaines avant les dernières gelées, semez en pots à 10 ou 12°C. Germination en une à trois semaines. Transplantez après la dernière gelée.
Á l'extérieur, semez toutes les 3 à 4 semaines pour assurer une production régulière de jeunes feuilles tendres (jusqu'en septembre, mais arrosez bien pendant les grandes chaleurs). Vous pouvez aussi semer tous les quinze jours pour encore plus de régularité.
Lune': semis de préférence en lune descendante.
Germination : en 10 jours.
Distance de plantation : 15 cm sur le rang (jusqu'à 50 cm selon les variétés, au moins 50 cm entre les rangs.
Profondeur de semis : 5 à 12 mm. Au delà la germination est fortement compromise.
Pollinisation : Toutes les fleurs minuscules sont pollinisées par le vent. Les variétés ne sont pas stables et se croisent très facilement. Pour conserver les caractéristiques entre variétés, semez-les à un mois d'intervalle.

Récolte

Un ou deux mois après le semis. Pincez ou coupez les feuilles que vous récoltez. L'arroche s'en accomode et produit de nouvelles feuilles. Si l'arroche ne monte pas en fleur, elle peut être récoltée tout l'été. On peut donc pincer le bourgeon terminal, ce qui incitera l'arroche à produire de plus grandes feuilles et à se ramifier.
On peut aussi couper toute la plante lorsqu'elle atteint 20 à 25 cm de hauteur.
Selon les régions, la récolte peut se poursuivre jusqu'à octobre.

L'arroche peut devenir très envahissante : pour la contenir, récoltez les graines ou coupez les hampes florales avant mâturité.

Récolte moyenne :450 to 800 kg/ha

Conservation

L'arroche doit être consommée sans délai. Sinon elle peut se conserver au congélateur.

Maladies

Peu de maladies = peu de traitements. La plante est de toute façon tellement prolifique qu'il vaut mieux arracher les plants touchés.

Prédateurs

Pucerons quelquefois sur les sommités, présence aussi de chenilles de phalènes, de noctuelle de l'arroche (Trachea atriplicis), des punaises des plantes Lygus pratensis et Lygus rugulipennis Poppius, mais surtout de limaces.

Multiplication

Une unique graine se trouve dans l'enveloppe qui peut donc être semée entière. Les graines sont plates, très légères et de couleur crème (ou rouge).

La plante peut être semée en godet pour être ensuite plantée à loisir.

Durée germinative : 6 ans

Utilisation

Valeur nutritionnelle : 4/5 (plante très utile)
Valeur médicinale : 2/5 (plante raisonnablement utile)

Agrément

Jardin d'agrément

L'arroche est très appréciée au jardin d'ornement, car elle permet de structurer facilement les massifs. La variété rouge permet en outre d'apporter un peu de couleur au milieu de la verdure. Lorque le soleil brille à contre-jour, les feuilles s'illuminent comme un vitrail. La couleur rouge s'intensifie avec la maturation. À partir de la montée en graine, l'arroche décline rapidement (en août généralement). Espacez donc les semis et éviter les grandes formations qui laisseraient ensuite un grand vide dans les massifs.

Compositions florales

La panicule, verte, blonde ou rouge, permet d'obtenir une hauteur tout en douceur.
L'arroche séchée est parfaite dans les bouquets et les guirlandes.

Animaux

Les feuilles d'arroche sont appréciées des tortues. (Attention la détention de tortues est extrèmement réglementée).
Les moutons ayant pâturé sur de l'arroche ont de hauts niveaux de vitamine E, sont plus sveltes et plus hydratés.[3]
L'arroche est aussi utilisée dans l'élevage d'escargots[4].
Un grand nombre d’animaux sauvages consomment aussi l'arroche :

Cuisine

20 kcal/100 g
L'arroche s'utilise comme l'épinard. De part une composition chimique très semblable, elle peut, avec l'oseille-épinard (Rumex patientia), facilement remplacer ou complémenter l'épinard. Elle est un peu moins succulente et mucilagineuse. Crue, elle possède un petit goût iodé. Les enfants l'acceptent plus facilement que l'épinard. Comme le goût est moins prononcé, l'ajout de crême le relève un peu.
Les feuilles sont rafraîchissantes. Les jeunes feuilles tendres de la pousse terminale sont les meilleures dans les salades. Elles peuvent aussi être confites au vinaigre pour être ensuite mangées en salade (EN, NL).
Les feuilles remplacent avantageusement la salade dans les sandwiches.
En France, on ajoute souvent de l'arroche à l'oseille pour en corriger l’acidité. Les feuilles tiennent à la cuisson et pourront enrubaner terrines et paupiettes.
Elles peuvent être aussi bien revenues que cuites à la vapeur.
Les tiges peuvent se faire revenir à la poêle.
En Inde, dans le Garwahl, on prépare une farine à partir des graines d'arroche. Cette farine peut être ajoutée aux soupes ou à d'autres farines pour faire du pain.

Autres suggestions : soupes, ragoûts, pâtes, quiches et crèpes. Bonne combinaison avec les légumes-racines râpés. Farce à ravioli ou à lasagne.

Bortsch aux arroches

Origine : Roumanie 1 assiette de feuilles d’arroche ; 2 ou 3 cuillerées à soupe de riz ;1 bouquet de persil et de fenouil, 1 oignon ; ½ litre de borch (liquide aigre à partir de son, à défaut utilisez du vinaigre, du jus de citron, des prunes ou des mirabelles immatures, ou plus simplement du jus de choucroute), sel, poivre, 2 litres d’eau, 1 cuillère à soupe d’huile de tournesol
Lavez les feuilles, coupez-les en deux. Hachez et faites revenir l’oignon à l'huile. Disposez oignon, arroche et riz dans l'eau bouillante salée, ajoutez le borch bouillant, le persil et le fenouil hachés. Laissez reprendre le bouillon quelques instants. À consommer chaud ou froid. On peut y ajouter de la crème fraîche et un jaune d'oeuf.
L'arroche rouge permet de colorer agréablement les plats. Elle était d'ailleurs bannie des bouillons pour éviter qu'ils ne se colorent.

Santé

Pas de contre-indications connues, mais elle contient un peu d'acide oxalique.
L'arroche contient la plupart des nutriments dont nous avons besoin : fer, calcium, phosphore, magnésium, vitamine C et A, carotène . Elle est calmante, laxative, et rafraîchissante. Elle contient de plus des saponines.
Composition (Pour 100 g de feuilles) : 17 gr de protéines, 3 gr de lipides, 56 gr de glucides, 11 gr de fibres, 24 gr de cendres, et environ 2.000 mg Ca, 150 mg P, 10 mg Fe, 2 mg Cu, 500 mg Mg, 800 mg K, 10 mg Mn, 2 mg béta-carotene (équivalent).[5]
La variété rouge contient des anthocyanines.
La Bonne-Dame est émoliente, calmante, diurétique, émétique, antirhumatique et laxative.
On la considère aussi comme un stimulant du métabolisme. Son infusion est utilisée comme redémarrage de printemps et comme remède contre la fatique et la fatigue nerveuse.[6]
Des cataplasmes (feuilles hachées ou cuites) émollients sont fait avec ses feuilles. Ceux-ci soulagent aussi des piqûres d'insectes et guérissent les plaies. Ils seraient aussi efficace contre la goute et les scrofules.
En infusion ou en jus, l'arroche apaise les maux de gorges ainsi que les maux pulmonaires. La tisane de Bonne-Dame est aussi indiquée contre la fièvre et les inflammations urinaires et pour le drainage de la vessie et des reins, contre l'inflammation des organes digestifs, ainsi que dans le traitement de la diarrhée. Elle détoxifie le sang.
L'infusion de semences est laxative, voire vomitive.[1] Les graines mélangées au vin traiteraient la jaunisse.

Infusion

Une cuillerée à café d'arroche fraîche, 1/4 l d'eau bouillante. Laissez infuser 10 mn. 1 à 2 tasses quotidiennes.

Repoussant

Planter une bordure d'arroche permettrait d'éloigner les taupes, mais qui songerait à faire fuir nos alliées ?

Teinture

L'arroche permet de fabriquer une teinture de couleur bleue ; la variété rouge de produire une teinture rouge.

Références

  1. a , b  et c(fra) Titre : plantes médicinales de la Picardie ; Auteur : Caussin, Octave (Dr) ; Date d'édition : 1907 ; Type : monographie imprimée ; Source : Bibliothèque nationale de France,bnf
  2. (fra)Herbes à porée
  3. (eng)atriplex.co.tv
  4. (eng)[http://www.usab-tm.ro/fileadmin/fzb/Simp%202010/vol1/ANIMAL_FEEDING_AND_NUTRITION/Toader%201.pdf alimentation des escargots
  5. )Miller, 1958
  6. (eng)hortensis Plants for a future

Bibliographie


Nuvola apps kuickshow.png Portail Cultiver – Accédez aux articles d'Ékopédia concernant l'agriculture.
Noia 64 apps cookie.png S'alimenter – Articles Ékopédia concernant alimentation et aliments.
Récupérée de « http://fr.ekopedia.org/Arroche »
Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Naviguer
Contribuer
Imprimer / exporter
Boîte à outils