Gartoon-Gedit-icon.png
Pour demander une création de compte utilisateur contacter un administrateur par courriel
Vous pouvez apporter un commentaire sur un article en nous contactant par courriel

Chaîne alimentaire

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : Navigation, rechercher
Noia 64 apps cookie.png
Cet article fait partie du
Thème S'alimenter

Alimentation
Recettes de base
Végétarisme
Agriculture
Cueillette sauvage
Apiculture
Pêche
Potager et Verger
Chasse
Catégorie:S'alimenter


Une chaîne alimentaire ou chaîne trophique représente une suite d'organismes se nourrissant les uns des autres, chacun se nourrit de l'organisme qui le précède dans la chaîne. Le premier maillon d'une chaîne trophique est appelé producteur. Les producteurs sont consommés par des consommateurs primaires qui sont à leur tour consommés par plusieurs maillons successifs de consommateurs. Afin de boucler la chaîne et d'équilibrer l'écosystème il existe également des charognards et des décomposeurs qui permettent de recycler la matière vivante.

Sommaire

Les maillons de la chaîne alimentaire

Dans un écosystème, les liens qui unissent les espèces sont le plus souvent d'ordre alimentaire. On distingue trois catégories d'organismes :

Les producteurs

Les producteurs sont des organismes autotrophes, c'est à dire qu'ils produisent de la matière organique à partir de matière minérale et d'une source d'énergie.
Le plus souvent c'est l'énergie solaire qui est utilisée, on parle alors d'organismes phototrophes ou photosynthétiques. Certaines bactéries, dites chimiotrophes, utilisent une énergie chimique.
L'organisme producteur est le premier maillon de la chaîne alimentaire et est primordial car c'est lui qui fait entrer de l'énergie dans l'écosystème (les autres maillons ne font que la transformer).

Dans les écosystèmes terrestres, les principaux producteurs sont les végétaux chlorophylliens.
Dans les écosystèmes aquatiques il s'agit majoritairement des divers organismes photosynthétiques du phytoplancton.
Dans les écosystèmes abyssaux, où la lumière solaire ne parvient pas, les producteurs sont des archéobactéries chimiotrophes.

Les consommateurs

Les consommateurs sont des organismes hétérotrophes, c'est à dire qu'ils consomment de la matière organique provenant d'un autre organisme vivant.
Lorsque l'organisme consommé est un producteur on parle de consommateur primaire, également appelé phytophage ou herbivore.
Un organisme qui se nourrit d'un consommateur primaire est appelé consommateur secondaire ou carnivore.

Certains animaux se nourrissent indifféremment d'organismes producteurs ou de consommateurs, ils sont appelés omnivores.
L'animal qui se trouve au sommet de la chaîne alimentaire est un superprédateur, il n'est consommé qu'après sa mort par des décomposeurs (ou plus rarement par un autre superprédateur).

L'être humain présente la particularité d'être à la fois un omnivore et un superprédateur.

Les charognards ou nécrophages sont des consommateurs particuliers qui se nourrissent d'animaux déjà mort et en cours de décomposition.
Ils ont une position intermédiaire entre consommateurs et décomposeurs.

Les décomposeurs

Les décomposeurs sont des organismes hétérotrophes et saprophytes, c'est à dire qu'ils se nourrissent de matière organique morte (animale ou végétale) et la convertissent en matière minérale pour en restituer les éléments nutritifs au milieu. Ce processus est appelé décomposition ou biodégradation. Les principaux organismes décomposeurs sont des bactéries et des mycètes (champignons). Les vers de terre font aussi partie de cette catégorie et font un travail considérable dans la décomposition.

Concentration et dissipation le long de la chaîne alimentaire

Vista-vlc.png Cette section est vide ou n'est pas assez détaillée, votre aide est la bienvenue !

En général plus l'organisme appartient à un niveau élevé de la chaîne moins la population est grande. Il y a beaucoup de moutons et moins de loups. Il y a un phénomène de concentration.
De même l'énergie pour passer d'un maillon à un autre est concentrée dissipée.

Les polluants, souvent stockés dans les graisses, sont retrouvés aussi en plus forte concentration dans les hauts maillons de la chaîne.

Les réseaux trophiques

Le réseau trophique est un système de circulation de la matière et de l'énergie constitué par l'ensemble des chaînes alimentaires possibles d'un écosystème donné.
Il s'agit d'un concept plus complexe mais plus proche de la réalité que la simple chaîne alimentaire linéaire.

Si l'on prend la chaîne alimentaire herbe < mouton < loup elle croise de nombreuses autres chaînes qui dépendent de l'ensemble des espèces présentes dans l'écosystème et de la diversité de leur régime alimentaire. On aura par exemple les chaînes pissenlit < mouton < loup, herbe < lapin < loup, herbe < mouton < ours. Certaines chaînes alimentaires du réseau sont plus importantes que d'autres, exprimant ainsi des préférendum alimentaires.

En général, plus la diversité d'un réseau trophique est grande et plus l'écosystème sera résistant en cas de perturbation (pollution ou disparition d'un des maillons).

Un écosystème âgé et très stable montrera des chaînes alimentaires largement dominante avec des préféredum qui ont parfois évolués en spécialisations.
Ce type d'écosystème (par exemple la forêt tropicale primaire) est très vulnérable à la disparition de certains maillons clés spécialisés qui peut perturber irréversiblement l'ensemble du système.

Voir aussi

Liens internes

Noia 64 apps cookie.png S'alimenter – Articles Ékopédia concernant alimentation et aliments.
Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Naviguer
Contribuer
Imprimer / exporter
Boîte à outils
Autres langues