Hp-caution-icon.png
L’édition d’articles et la création de compte sont momentanément désactivées pour des raisons de vandalisme.
Si vous souhaitez modifier ou apporter un commentaire sur un article, vous pouvez contacter un administrateur par courriel: ekopediawikiCrystal Clear app xfmail.pngyahoo.fr

Comment mettre en place une initiative de transition

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : Navigation, rechercher
Vista-licq.png
(?) Cet article fait partie du
Thème
Écologie...


L'Éphéméride du jour
Calendrier du potager
Agriculture biologique
Auxiliaires
Biodiversité
Biologie
Colibris (Portail)
Conservation de la nature
Couche d'ozone
Cultures associées
Développement durable
Effet de serre
Empreinte écologique
Énergie (Portail)
Énergies renouvelables
Environnement
Gestion des déchets
L'Homme qui plantait des arbres
Naturisme
Permaculture (Portail)
Pollutions
Réchauffement climatique
Réduire, Réutiliser, Recycler
1001 trucs pour...



Écologie (Catégories)
Écologie (Portail)

Une initiative de transition est une approche qui permet à une communauté (village, ville, bourg, quartier, université, etc.) de se mobiliser et de mettre en place des solutions pour faire face à la crise pétrolière et aux changements climatiques. Ceci permet de créer des communautés solidaires, résilientes et peu dépendantes du pétrole.

Ce concept est né en Irlande, plus précisément à Kinsale, grâce à Rob Hopkins et ses étudiants qui ont travaillé sur un « Plan d'action de décroissance énergétique » (Energy Descent Action plan). Par la suite, l'idée a été adoptée et développée en 2006 dans la ville de Totnes en Angleterre. Il existe à l'heure actuelle plus de 500 initiatives dans le monde.


Sommaire

Pourquoi mettre en place une initiative de transition ?

Le pic pétrolier, qui désigne le moment où la production mondiale de pétrole commencera à décliner du fait de l'épuisement des réserves exploitables, est un problème sous-évalué par la majorité. À l'heure actuelle, le pétrole est devenu indispensable dans la plupart de nos activités dans des domaines très variés, que ce soit l'alimentation, le transport, le textile, la santé, etc.

Ainsi, les initiatives de transition cherchent à apporter des solutions et des réponses aux différentes crises qui se profilent à l'horizon et aident à vivre dans une communauté peu dépendante du pétrole.

4 scénarios énergétiques sont possibles: l'explosion technologique (croissance), la stabilité, la descente et l'effondrement.


Les différentes étapes

Il existe diverses actions pour lancer des initiatives de transition. Entre autres, il est envisageable de produire de la nourriture localement, de créer une monnaie locale, de recycler, d'échanger ou encore de se déplacer autrement. Ces solutions sont destinées à un public composé aussi bien d'entreprises, de citoyens ou de collectivités.


Trois phases incontournables :

Les 12 étapes de la transition

Pour être encore davantage précis dans l'implantation d'une initiative de transition, voici 12 étapes qui ont été recensées en se basant sur l'expérience de Totnes [1] :

1) Mettre en place un groupe de pilotage

et prévoir sa dissolution (à l'étape 5) dès le départ

Cette étape permet de mettre en place une équipe de base pour faire avancer le projet pendant les phases initiales. Il est recommandé de former votre groupe de pilotage dans le but de passer à travers les étapes de 2 à 5, et de convenir qu'une fois qu'il y a quatre groupes thématiques de formés (voir étape 5), le groupe de pilotage se transforme pour inclure des représentants de chacun de ces groupes. Cela signifie que les personnes devront probablement se retirer du groupe initial, ce qui exige une certaine humilité, mais c'est très important afin de permettre la réussite du projet. Au final, votre groupe de pilotage devrait être composé d'un représentant de chaque sous-groupe. S'accorder sur les buts et objectifs du groupe, au départ de celui-ci, est une très bonne idée afin que toutes les différences soient réduites au plus tôt.

2) Sensibiliser

Ce stade va vous permettre d'identifier vos principaux alliés, de construire votre réseau et préparer la communauté en général au lancement de votre projet de transition.

Pour avoir une évolution efficace du plan de décroissance énergétique, ses participants doivent comprendre les effets potentiels des changements climatiques et du pic pétrolier.

Visionner un film clé (In Transition 1.0, La 11e heure, le dernier virage, Une vérité qui dérange, The End of Suburbia, A Crude Awakening, The Power of Community) accompagné d'un débat avec des spécialistes répondant aux questions est très efficace.

Des conférences d'experts dans les domaines du changement climatique, du pic pétrolier et des solutions peuvent être très encourageantes.

Des articles dans la presse locale, des interviews à la radio locale, des présentations à des groupes existants, y compris dans des écoles, font aussi une partie de la boîte à outils permettant de conscientiser les gens et de les amener à s'intéresser aux solutions.

3) Poser les fondations

Il est temps de se mettre en réseau avec les groupes et activistes existants, d'exposer clairement le fait que l'Initiative de Transition est destinée à incorporer leurs efforts passés et futurs, en regardant l'avenir avec une nouvelle approche. Tout en reconnaissant et en faisant honneur au travail qu'ils accomplissent, insistez sur le fait qu'ils ont un rôle vital à jouer.

Donnez leur un état des lieux concis et accessible du pic pétrolier, ce qu'il signifie, comment il est relié au changement climatique, comment il va affecter votre communauté, ainsi que les défis qu'il présente. Exposez vos idées sur la façon dont une Initiative de Transition permettrait d'agir comme un catalyseur, pour faire que la communauté explore des solutions et amorce une réflexion sur les principales stratégies d'atténuation.

4) Organisez le grand lancement

Cette étape permet de créer un évènement mémorable qui marquera le passage de votre projet à l'âge adulte. Cet évènement permettra au projet de s'intégrer pleinement dans la communauté, de créer une dynamique pour propulser votre initiative en avant et de célébrer le désir de votre collectivité à passer à l'action.

En terme d'échéance, nous estimons qu'il faut entre 6 mois à un an après votre première sensibilisation. Le déclenchement officiel de la ville de Totnes en Transition a eu lieu en septembre 2006, soit environ 10 mois après le début des discussions, projections de films et autres événements.

En ce qui concerne le contenu, il faudra amener les gens à se focaliser sur le pic pétrolier et les changements climatiques, ceci, avec à l'esprit « nous pouvons faire quelque chose» plutôt qu'en étant pessimiste. Un élément de contenu qui fonctionne très bien est la présentation d'un exposé sur les obstacles pratiques et psychologiques relatifs au changement — après tout, tout ceci est à propos de ce que nous faisons en tant qu'individus.

Il ne doit pas uniquement s'agir de discussions, en fait l'évènement pourrait inclure de la musique, un repas, de l'opéra, de la danse, ou ce que vous pensez qui reflète le mieux l'intention de votre collectivité à se lancer dans cette aventure collective.

5) Refonder le groupe de pilotage et lancer des commissions thématiques avec des groupes de travail

Une partie du processus de développement d'un Plan d'Action de Décroissance Énergétique est de puiser dans le génie collectif de votre communauté. Pour cela, le point crucial est de créer des petits groupes qui se concentreront sur des aspects spécifiques du processus. Chaque groupe développera ses propres façons de travailler et ses propres activités, tout en restant en lien avec le projet dans son ensemble.

Idéalement, les groupes de travail sont nécessaires pour chacun des aspects de la vie qui doivent être pris en compte pour que votre communauté se maintienne et soit prospère. Voici quelques exemples : alimentation, déchets, énergie, éducation, jeunesse, économie, transports, eau, administration municipale.

Chacun de ces groupes étudiera un de ces aspects et essaiera de déterminer les meilleures solutions pour atteindre une meilleure résilience locale et pour réduire le bilan carbone. Ces solutions formeront l'épine dorsale du Plan d'Action de Décroissance Énergétique.

6) Utiliser l'approche des « forums ouverts » (Open Space)

Nous avons trouvé l'approche des forums ouverts très efficace pour l'organisation des réunions.

En théorie, ça ne devrait pas fonctionner. Un grand groupe de personnes se réunit pour explorer un sujet ou un problème particulier, sans ordre du jour, sans calendrier, sans coordonnateur désigné et sans preneur de notes.

Pourtant, nous avons organisé des forums ouverts sur l'alimentation, l'énergie, l'habitat, l’économie et la psychologie du changement. À la fin de chaque réunion, chacun avait dit ce qu’il avait à dire, des notes complètes avaient été prises puis tapées, de nombreuses connexions s’étaient faites, et un nombre énorme d’idées et de visions avaient été listées et définies.

Pour en savoir plus sur l'approche des « forums ouverts », consultez http://www.openspaceworld.org/french/index.html

7) Créer des réalisations visibles et concrètes

Il est essentiel que vous évitiez tout sentiment que votre projet est un simple forum de discussion où les gens s’assoient en rond et font des listes de vœux pieux. Votre projet doit, dès le début, créer des manifestations pratiques et très visibles dans votre communauté. Cela améliorera de manière significative la perception qu’auront les gens du projet et augmentera ainsi leur volonté de participer.

Il y a un équilibre difficile à atteindre au cours de ces premières étapes. Vous devez montrer des progrès visibles, sans pour autant vous embarquer dans des projets qui n’ont pas complètement leur place dans le Plan d’Action.

À Totnes, le groupe Alimentation a lancé un projet appelé « Totnes – capitale britannique du noyer », qui vise à installer autant d’arbres à noix comestibles que possible dans la ville. Avec l’aide de la mairie, les citoyens ont planté plusieurs arbres dans le centre de la ville, et en ont fait une grande manifestation.

8) Stimuler la réappropriation de Savoir-faire

Si nous voulons réagir au pic pétrolier et aux changements climatiques en nous orientant vers un futur moins énergivore et plus local, alors, nous avons besoin de beaucoup de compétences et savoir-faire dont disposent nos grands-parents. L'une des choses les plus utiles qu'une initiative de transition puisse faire, c'est d'inverser la déqualification de ces 40 dernières années en offrant des formations à propos de techniques et savoir-faire anciens.

Effectuer des recherches parmi les membres les plus âgés de nos collectivités est instructif. Ils savent à quoi peut ressembler une société avec moins d’énergie. Voici quelques exemples: la réparation, la cuisine, la construction naturelle, l'isolation, la teinture à base de plantes, la conservation des aliments, le jardinage, les bases de l’efficacité énergétique d’une maison (la liste est sans fin).

Votre grande réappropriation donnera aux gens une forte prise de conscience de leur capacité à résoudre des problèmes, à parvenir à des résultats pratiques et à travailler en collaboration. Ils apprécieront également que l'apprentissage puisse être vraiment amusant.

9) Créer des liens avec les autorités locales

Le rôle de votre collectivité locale sera DE SOUTENIR (PAS DE CONDUIRE), votre initiative de transition.

Quel que soit le degré de mobilisation que votre initiative de transition parvient à générer, quel que soit le nombre de projets concrets que vous avez entrepris et aussi merveilleux que soit votre plan de décroissance énergétique, vous ne progressez pas bien loin sauf si vous avez cultivé une relation positive et productive avec les autorités locales. Que ce soit pour des questions de planification, de financement ou de mise en relation, vous en avez besoin à bord. Contrairement à ce que vous imaginez, il se pourrait bien que vous vous retrouviez en train d’enfoncer une porte ouverte.

Voici trois très bons exemples de cette approche de collaboration

Et juste pour s'assurer que vous ne manquiez pas la règle d'or: le rôle des autorités locales est DE SOUTENIR, PAS DE CONDUIRE, votre initiative de transition.

10) Honorer les anciens

Pour ceux d’entre nous qui sont nés dans les années 60, lorsque le baril de pétrole était bon marché, il est difficile de se représenter une vie avec moins de pétrole. Chaque année depuis (en dehors de la crise des années 70), la consommation d’énergie n’a fait qu’augmenter.

Pour reconstituer cette image d'une société consommant moins d’énergie, nous devons nous intéresser à ceux qui peuvent se remémorer cette transition vers l’âge du pétrole bon marché, et en particulier la période entre 1930 et 1960.

Même si vous souhaitez clairement éviter l’impression que ce que vous préconisez est une régression ou un retour vers une espèce de passé flou et lointain, il y a beaucoup à tirer de la façon dont les choses ont été faites, de découvrir les liens invisibles qui unissaient les différents éléments de la société, et comment se passait la vie au quotidien. Savoir tout cela peut être très éclairant, et permet de renforcer les sentiments qui nous lient aux lieux où nous développons nos Initiatives de Transition.

Et pour rassurer ceux qui pourraient être préoccupé par le fait que la transition est d'essayer de recréer cette époque (ce qui ne va tout simplement pas se produire), la société humaine est un système complexe et des systèmes complexes ne reviennent jamais à un état antérieur. Si l'on prend le meilleur de ce que nous avions avant, que nous le mélangeons avec le meilleur de ce que nous avons maintenant et à l'avenir, nous aurons les meilleures chances de nous retrouver avec un avenir qui fonctionne bien pour nous tous.

11) Laisser les choses suivre leur cours

Bien que vous puissiez commencer le développement de votre initiative de transition avec une idée claire de l'endroit où elle ira, elle va inévitablement aller ailleurs. Si vous essayez de conserver une vision rigide, celle-ci va commencer à saper votre énergie et vous fera décrocher. Votre rôle n'est pas d'arriver avec toutes les réponses, mais il est d'agir comme un catalyseur pour que votre communauté conçoive elle-même sa propre transition.

Si vous vous maintenez concentré sur les critères de conception — la construction de communautés résilientes et la réduction de l'empreinte carbone —, vous pourrez observer comment le génie collectif de votre communauté permet de faire émerger une solution réaliste et très inventive.

12) Élaborer un plan d'action de décroissance énergétique

Durant la première année de transition (ou les 2 premières), les différents groupes thématiques se seront concentrés sur des projets qui augmentent la résilience et la réduction des émissions de CO2. Avec le temps, ils deviendront aptes à diriger des projets, mesurer des résultats, à se lier avec des groupes clés de leur domaine et se former à propos de la résilience.

Lorsque tous les groupes thématiques clés auront bâti cette expertise, ils se réuniront pour mobiliser une plus large communauté et ils créeront une vision qui définit à quoi la communauté ressemblera dans 15 ou 20 ans.

Oui mais...

Face aux changements ambitieux, nous nous sentons souvent démunis et angoissés quant à l'action à accomplir. Ainsi dans la mise en place d'une initiative en transition, il existe des obstacles, réels et imaginaires, à surmonter et qui sont plus précisément désignés comme étant les « 7 Mais »[5].



Références


Voir aussi

Liens internes

Liens externes


Bibliographie


Vista-licq.png Portail Écologie – Articles d'Ékopédia concernant écologie et écosystèmes.
Noia 64 apps locale.png Portail Vivre ensemble – Les articles Ékopédia sur le « comment vivre ensemble ».
Logo colibris2.png Portail Colibris – Solutions locales pour une société fondée sur l'autonomie, l'écologie et l'humanisme

Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Naviguer
Contribuer
Imprimer / exporter
Boîte à outils