Gartoon-Gedit-icon.png
Pour demander une création de compte utilisateur contacter un administrateur par courriel
Vous pouvez apporter un commentaire sur un article en nous contactant par courriel

Eau de Javel

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : Navigation, rechercher

L'eau de Javel est une solution d'hypochlorite de sodium, de formule NaClO. C'est un composé chloré.

Sommaire

Historique

Le chlore a été découvert en 1774 par le chimiste suédois Carl Wilhelm Scheele. Le chimiste français Claude Louis Berthollet découvre quelques années après les propriétés décolorantes du chlore. Il en tire un procédé de blanchiment des toiles utilisant une solution d'hypochlorite de sodium : il vient d'inventer l'eau de Javel.

En 1777 est construite une manufacture de produits chimiques dans le village de Javel, à l'ouest de Paris. Le village donnera son nom à l'eau de Javel fabriquée dans cette usine.

L'eau de Javel a tout de suite du succès comme décolorant, car auparavant les toiles devaient être exposées au soleil pendant des mois pour les blanchir. À partir du XIXe siècle, l'eau de Javel est utilisée comme désinfectant et pour le traitement de l'eau potable.

Fabrication

La réaction de fabrication de l'eau de Javel (NaClO) à partir de chlore et de soude (NaOH) est la suivante :

Cl2 + 2 NaOH ==> NaCl + NaClO + H2O

Il se forme également du sel (NaCl) et de l'eau.

Présentation

L'eau de javel se présente sous forme liquide (en bouteilles ou en berlingots) ou sous forme solide (en pastilles). Elle est contenue dans des emballages en matières plastiques.

L'eau de javel est commercialisée sous plusieurs niveaux de dilution. La quantité de chlore est exprimée en pourcentage de chlore actif (c.a.). Le pourcentage de chlore actif représente la masse de dichlore formé à partir de 100 g d'eau de Javel. On trouve par exemple des bouteilles d’eau de Javel à 2,6 % de chlore actif et des berlingots d'eau de Javel concentrée à 9,6 % de chlore actif.

Les pastilles d'eau de javel sont en fait des pastilles de dichloroisocyanurate de sodium. Lorsque ces pastilles sont dissoutes dans l'eau, le dichloroisocyanurate de sodium réagit avec l'eau pour donner de l'hypochlorite de sodium et de l'acide cyanurique.

Aujourd'hui l'eau de javel est incorporée dans des détergents pour proposer des produits « 2 en 1 », qui nettoient et désinfectent.

L'eau de Javel doit être conservée à l'abri de la lumière et de la chaleur.

Utilisation

L'eau de Javel désinfecte l'eau lors du traitement de l'eau potable. Le chlore a des propriétés rémanentes, ce qui signifie que son action désinfectante est valable sur tout le long du réseau de distribution d'eau

L'eau de Javel sert de désinfectant dans les hôpitaux. Elle est utilisée pour désinfecter l'eau des piscines.

L'eau de Javel est un agent blanchissant qui évite le jaunissement du linge blanc.

Effets sur la santé et l'environnement

Effets sur la santé

L'eau de Javel est irritante et corrosive. Elle provoque des brûlures sur la peau, les muqueuses (les yeux notamment), surtout sous forme concentrée. Son inhalation peut provoquer une réaction respiratoire (irritation bronchique, avec œdème dans les cas graves accompagné d'une baisse de la pression partielle de l'oxygène dans la sang) se manifestant par une dyspnée (manque de souffle, sensation d'étouffement) et une toux (qui peut persister plusieurs années). C'est un produit dangereux qui est la cause d'accidents domestiques et doit être tenu hors de portée des enfants. Les pastilles notamment risquent d'être confondues avec des bonbons.


L'eau de Javel réagit avec de nombreux composés chimiques. Il faut donc éviter tout mélange avec d'autres produits. Entre autres, elle réagit avec les acides (vinaigre, produits détartrants, urine, ...) pour donner un dégagement de dichlore (toxique !).

Lors d'un contact accidentel avec la bouche, la peau ou les yeux, il faut rincer abondamment à l'eau la partie touchée et consultez un médecin.

Effets sur l'environnement

L'eau de Javel a l'inconvénient de favoriser des bactéries plus résistantes.

Composition

L'hypochlorite de sodium NaClO est un sel de sodium de l'acide hypochloreux HClO. En solution, l'hypochlorite de sodium NaClO se décompose en ions sodium Na+ et hypochlorite ClO-.

NaClO ==> Na+ + ClO-

HClO est un acide faible dont la base conjuguée est l'ion hypochlorite ClO-. l'équilibre acido-basique du couple HClO / ClO- s'écrit :

HClO <==> H+ + ClO- (1)

La composition de l'eau de javel dépend du pH, selon les deux équilibres chimiques suivants :

HClO <==> H+ + ClO- (1)

HClO + H+ + Cl- <==> Cl2 + H2O (2)

Propriétés

Propriétés désinfectantes

L'eau de Javel est bactéricide ( à partir de 0.015°chl ),sporicide ( à partir de 1,5°chl ) ,fongicide ( à partir de 0.15°chl ) et virucide ( à partir de 0.015°chl ).

L'eau de Javel ne lave pas. Pour désinfecter une surface, il faut d'abord la nettoyer avec un détergent. Ensuite, on peut appliquer l'eau de javel sur la surface propre. Pour être efficace, l'eau de javel doit agir pendant au moins un quart d'heure.

L'eau de Javel permet d'éliminer les bactéries et autres microbes contenus dans l’eau pour la rendre potable.

Réaction avec les acides

Si l'eau de javel entre en contact avec un acide qui va libérer des ions H+, l'équilibre chimique (2) va être déplacé vers la droite. La réaction suivante va se produire :

HClO + H+ + Cl- ==> Cl2 + H2O

Il se produit alors un dégagement de dichlore (Cl2) qui est un gaz très toxique. C'est pour cela que l'eau de javel ne doit jamais être en contact avec des acides, que l'on trouve par exemple dans les produits détartrants ou dans l'urine.

Réaction avec l'ammoniac

Lorsqu'ils sont mis en présence, l'acide hypochloreux (HClO) et l'ammoniac (NH3) donnent des chloramines selon les réactions suivantes :

NH3 + HOCl => NH2Cl + H 2O
ammoniac + acide hypochloreux => monochloramine + eau

puis :

NH2Cl + HOCl => NHCl2 + H2O
monochloramine + acide hypochloreux => dichloramine + eau

et ensuite :

NHCl2 + HOCl => NCl3 + H2O
dichloramine + acide hypochloreux => trichloramine + eau

Les chloramines gazeuses sont très irritantes. C'est pour cela qu'il ne faut pas mélanger l'eau de Javel avec de l'ammoniaque.

C'est la même réaction qui a lieu lorsqu'un nageur urine dans l'eau d'une piscine désinfectée au chlore. L'urée contenue dans l'urine est un produit azoté. Il va donc se former des chloramines irritantes pour les muqueuses et les yeux.

Propriétés oxydantes

L'eau de Javel a des propriétés oxydantes dues à l'ion hypochlorite ClO-. L'ion ClO- est un oxydant puissant. Cet agent actif est à l'origine du pouvoir blanchissant de l'eau de Javel. L'ion Cl- est son réducteur conjugué. On définit le couple rédox ClO- / Cl-. La réaction de réduction de l'ion hypochlorite ClO- s'écrit :

ClO- + 2 H3O+ + 2e- => Cl- + 3 H2O

Autres propriétés

Le pH de l'eau de Javel est basique; PH=9 ( environ ). Couleur: jaune pâle due à la combinaison " NaCIO "

Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Naviguer
Contribuer
Imprimer / exporter
Boîte à outils