Gartoon-Gedit-icon.png
Pour demander une création de compte utilisateur contacter un administrateur par courriel
Vous pouvez apporter un commentaire sur un article en nous contactant par courriel

Engrais vert

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : Navigation, rechercher
Noia 64 apps cookie.png
Cet article fait partie du
Thème S'alimenter

Alimentation
Recettes de base
Végétarisme
Agriculture
Cueillette sauvage
Apiculture
Pêche
Potager et Verger
Chasse
Catégorie:S'alimenter


Un engrais vert est une technique où l'on utilise des plantes à croissance rapide, qui se développent même en fin de saison en couvrant le sol de façon importante. Sur une courte période, elles constituent une forte quantité de matière organique récupérable pour enrichir naturellement la terre.

En général, cet engrais vert sera détruit avant récolte :


Sommaire

Qu'est-ce qu'un engrais vert

Cette technique culturale consiste à cultiver des plantes sur un sol puis de les détruire et les enfouir sur place. Elle est pratiquée entre 2 cultures vivrières dans le but d'améliorer l'aptitude culturale du sol (propriété physique, chimique et biologique). On utilisera des semis BIO suivants :

Plantes fourragères légumineuses :

Les légumineuses sont utilisées pour leur faculté à fixer l'azote de l'air et pour la masse de leur feuillage...


  


  • le sainfoin, dit aussi "fourrage des ânes" qui de plus est extrêmement mellifère;
  • le soja;
  • les trèfles (blanc, violet, incarnat et rouge), engrais vert et plantes très mellifères;
  • les vesces, plantes mellifères grimpante et engrais vert à cultiver avec une céréales (avoine, épeautre, ou orge, ou sarrasin, ou seigle). Une de ces céréales rustiques enrichira le sol en nutriment et servira de tuteur. Et après coupe et séchage, cette énorme quantité de matière organique pourra aussi être utilisée en paillage ou en compostage...


Exemple de Bio-protection : Les nectaires des vesces (à la base de leurs feuilles) attirent les fourmis qui éliminent ainsi de nombreux insectes parasites et prédateurs des jardins, vergers et champs.


NON légumineuse rustique à croissance rapide et hivernale :

Ces non légumineuses aèrent le sol, absorbent les polluants nitrates et apportent des sels minéraux ou autres substances nourrissant les cultures suivantes :


  



Exemple de Cultures associées ancestrales (légumineuse + céréale) :
Les recherches archéologiques ont révélées que les gaulois utilisaient déjà le binôme Vesce + Orge pour une récolte très équilibrée. En effet les légumineuses sont riches en protéines, alors que les céréales comporte beaucoup d'amidon.


Rôles d'un engrais vert

En fermentant rapidement, ces engrais verts améliorent de façon certaine la structure du sol, en créant de l'humus et en apportant de l'azote.

Protéger les sols de l'érosion

La couche de terre végétale (couche nourricière) est très fine et longue à se former. Il est donc indispensable de la protéger particulièrement dans les zones où les hivers sont pluvieux et dans les terrains pentus. L’implantation d’un engrais vert à croissance rapide protégera la surface du sol durant tout l’hiver

Prévenir de l'enherbement des sols par les mauvaises herbes

Autre intérêt non négligeable : la lutte contre les mauvaises herbes. En effet, la concurrence entre les plantes est acharnée. La mise en place rapide d’un "engrais vert" après la récolte des légumes empêchera tout développement des herbes indésirables.

Limiter le gaspillage et prévenir la pollution

Après toute culture, un certain nombre d’éléments minéraux restent disponibles dans les sols (excédent des apports d’engrais, minéralisation de l’humus) et sont donc, tels les nitrates , susceptibles d’être lessivés pendant l’hiver. La mise en place d’un « engrais vert » a donc pour objectif de faire consommer ces excédents mais aussi de les rendre à nouveau disponibles pour la culture suivante après broyage et enfouissement en fin d’hiver. Le choix d’une plante, autre qu’une légumineuse s’imposera lorsque le risque d’excédent azoté se présentera (apport en lisier ou fumier important). En effet, les légumineuses ont la particularité de synthétiser l’azote nécessaire à leur croissance à partir de l’azote de l’air. Elles sont donc peu consommatrices d’azote d’origine minérale.

Améliorer la structure des sols et limiter le drainage

Décompacter le sol qui peut se faire par un labour profond ou encore par le semis d’un « engrais vert » ayant un développement racinaire important. En outre, ce décompactage améliore la vie microbienne ; au printemps, au moment du réchauffement du sol, cette flore microbienne participera à la restitution d’éléments fertilisants. L’importance du développement racinaire et du couvert végétal contribuera ainsi à limiter le lessivage qui conduit à l’accumulation des nitrates dans les ruisseaux et les nappes phréatiques.

Choisir son engrais vert

Rapidité d'installation Développement racinaire
et effet sur la structure du sol
Masse du couvert végétal Qualités apicoles
(plantes mellifères)
Intérêt dans la lutte
contre le lessivage des nitrates
Chou + + + + + + + + + + +
Moutarde + + + + + + + + + + + + + +
Navet + + + + + + + + + +
Colza + + + + + + + + + + + + + +
Sarrasin + + + + + + + + + + +
Vesce + + + + + + + -
Trèfle violet + + + + + + + -
Mélilot + + + + + + + + + -
Phacélie + + + + + + + + + + + + + +
Ray-grass + + + + + + + + + +
Moha + + + + + + + + + +
Seigle + + + + + + + + + +

Quelques engrais verts et leurs caractéristiques

Variétés Hauteur Dose de semis Caractéristiques Date et conseils de semis
Colza fourrager 80cm à 1,80m 150 à 200 grs / 100m² Avantages : Très riche en azote, utilisable en engrais vert et en fourrage, couvre très bien le sol et le protège contre le lessivage des éléments fertilisants.

Inconvénients : Assez difficile à enfouir du fait de ses racines puissantes. Végétation assez haute. Il est déconseillé de cultiver le colza avant une culture de radis, navets...

Mars à août.
Valable pour une jachère rapide.
Luzerne 50 à 80cm 250 grs / 100m² Légumineuse

Avantages : Très bon fourrage, excellent fixateur d'azote. Protège la terre contre l'érosion grâce à son système racinaire pivotant. Très résistant à la sécheresse. Enrichit le sol en humus.

Inconvénients : Ne réussit pas dans toutes les terres. Risques de repousses. Craint l'humidité excessive. Lente à installer.

Mars à septembre. Terre très propre.
Valable pour une jachère de 3 ans.
Attention une vieille luzerne est difficile à détruire.
Moutarde blanche 25 à 60cm 200 à 300 grs / 100m² Avantages : Croissance rapide. Action anti-nématode (vers nuisibles). Facile à enfouir.

Inconvénients : Délai pour remettre le terrain en culture (6 à 8 semaines). Arrive très vite à maturité. Il est déconseillé de cultiver la moutarde avant une culture de radis, navets.

Avril à septembre.
Valable pour une jachère rapide.
Peut s'utiliser avant une culture tardive (haricots, tomates, courges...). Du fait de sa croissance rapide, éviter de semer trop tôt pour passer l'hiver (les plantes deviennent alors très difficiles à enfouir).
Navette fourragère . 150 à 200 grs / 100m² Avantages : Croissance rapide. Très riche en azote, utilisable en engrais vert et en fourrage. Fauchage facile. Résiste bien à la sécheresse.

Inconvénients : Assez difficile à enfouir du fait de ses racines puissantes. Peu résistante au froid. Il est déconseillé de cultiver la navette avant une culture de radis, navets...

Juillet / août.
Valable pour une jachère rapide.
Phacélie 80 à 100cm 100 à 150 grs / 100m² Avantages : Action insecticide (nématodes). Fixe les nitrates au niveau de la racine. Étouffe vite les mauvaises herbes en particulier le chiendent. Belle fleur bleue, plante mellifère. Système racinaire dense et fin, améliore la structure des terres. Aucun parasite connu.

Inconvénients : Délai pour remettre le terrain en culture (6 à 8 semaines). Arrive très vite à maturité (floraison 50 jours après semis selon conditions climatiques).

Mi-juillet à mi-septembre.
Valable pour une jachère rapide.
Attention aux doses de semis, graines très fines.
Ray grass Anglais . 250 à 300 grs / 100 m² Avantages : Idéal pour les terres en friche, peut s'utiliser en association avec du trèfle blanc. Pousse vigoureuse. Peut être semé tardivement. Se tond facilement. Protège la terre contre le lessivage des éléments fertilisants.

Inconvénients : Attire de nombreux insectes nuisibles, en particulier les tipules et les vers gris

Mars à octobre.
Valable pour une jachère de 3 ans
en association avec du trèfle blanc nain
Ray grass d'Italie . 300 à 400 grs /100m² Avantages : Idéal pour les terres en friche, peut s'utiliser en association avec du trèfle violet. Pousse très vigoureuse. Peut être semé tardivement. Très bon fourrage. Faucher régulièrement. Protège la terre contre le lessivage des éléments fertilisants.

Inconvénients : Croissance très rapide. Attire de nombreux insectes nuisibles, en particulier les tipules et les vers gris

Mars à octobre.
Valable pour une jachère de 18 mois, (éventuellement en association avec du trèfle violet).
Trèfle violet 20 à 40cm 200 à 250 grs / 100m² Légumineuse

Avantages : Apport d'azote à la terre. S'adapte à tout types de sols. Conseillé après des cultures de crucifères (choux, navets, colza...). Peut se tondre.

Inconvénients : Peut repousser après enfouissage. Pousse mieux en association avec du ray grass. Démarrage assez lent si le sol est froid, peut se faire envahir par des mauvaises herbes. Déconseillé en cas de terrain infesté par le mouron.

Mars à septembre.
Valable pour débuter une nouvelle culture en juin (tomate, courge, haricot...).

Durée de végétation : 6 mois à 2 ans.
Attention un vieux trèfle est difficile à détruire

Trèfle incarnat 25 à 50cm 250 à 300 grs / 100m² Légumineuse

Avantages : Apport d'azote à la terre. Conseillé après des cultures de crucifères (choux, navets, colza...). Facile à enfouir.
Inconvénients : Démarrage lent, peut se faire facilement envahir par des mauvaises herbes. Germination pas toujours très vigoureuse. Déconseillé en cas de terrain infesté par le mouron.

Juillet à mi-août.
Valable pour une jachère rapide.
A réserver aux terrains propres.
Trèfle blanc 10 à 50cm . Légumineuse .
Fénugrec . . Légumineuse Printemps-été.
Durée de végétation : 3 mois.
Sols plutôt calcaires. Craint le gel
Fèverole . . Légumineuse Semis toute l’année.
Durée de végétation : 3 mois ou 6 mois (hiver).
Bien arroser en été
Lupin blanc . . Légumineuse Semis toute l’année.
Durée de végétation : 2 mois ou 4 mois (hiver).

Autres plantes faisant office d'engrais verts

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Bibliographie


Noia 64 apps cookie.png S'alimenter – Articles Ékopédia concernant alimentation et aliments.
Vista-licq.png Portail Écologie – Articles d'Ékopédia concernant écologie et écosystèmes.
Vista-licq.png Portail Permaculture – Créations de systèmes humains et agricoles imitant les inter-relations écologiques.
Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Naviguer
Contribuer
Imprimer / exporter
Boîte à outils