Gartoon-Gedit-icon.png
Pour demander une création de compte utilisateur contacter un administrateur par courriel
Vous pouvez apporter un commentaire sur un article en nous contactant par courriel

Nettoyage de l'ordinateur

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : Navigation, rechercher
Noia 64 apps locale.png
(?) Cet article fait partie du
Thème
Vivre ensemble...


L'Éphéméride du jour
Calendriers
Noël
Animaux de compagnie
Cultures associées
Donner (Portail)
Décroissance
Économies alternatives
Entreprise autrement (Portail)
Activités coopératives
Sociétés alternatives
Écologie (Portail)
Écovillages
Environnement
Gestion des déchets
L'Homme qui plantait des arbres
Énergie (Portail)
Énergies renouvelables
Naturisme
Organismes (Portail)
Politique
Publicité
Sciences humaines et sociales
Transports en commun (Portail)



Vivre ensemble (Catégories)
Vivre ensemble (Portail)


La principale source de saleté sur l'ordinateur est la poussière. Celle-ci s'incruste dans le clavier, la souris, et les entrailles de la machine.

Viennent ensuite les dépôts sur le clavier et la souris dus au sébum (éventuellement mélangé à la saleté des mains et à la poussière !). Pour le clavier, il y a aussi le café qu'on renverse dessus, les miettes de pain, etc. Des études ont révélé que les souris, mais surtout les claviers, abritent un nombre impressionnant de germes, dont certains pathogènes.


Sommaire

Prévention

Le premier ennemi de l'ordinateur est la poussière. Alors pensez à le protéger avec des housses (pour l'écran), des sacs plastiques (pour les hauts-parleurs), des torchons (pour le clavier, l'imprimante et le scanner)

Une cause fréquente de panne des claviers est le renversement de liquide. Alors faites attention si vous êtes du genre à prendre votre café devant l'ordinateur.

Il vaut mieux ne pas manger devant l'ordinateur, pour éviter de semer des miettes entre les touches et de graisser la souris.


Il est possible de protéger le clavier avec un film plastique qui évite de dégrader celui-ci. De même il peut être utile de protéger avec un film les écrans "plats" mais il faut prendre garde à la transparence du film, surtout si l'on a des problèmes de vue.

Surfaces

On peut enlever certaines traces avec une gomme (la gomme qu'on utilise pour gommer le crayon à papier).

On peut venir à bout de traces d'encre avec de l'alcool.


Clavier

Sur les touches et une partie du câble : dépôts noirâtres dus au mélange sébum/saleté.

Si on n'en a pas le courage ni le temps, on peut se contenter de retourner le clavier et de le frapper (doucement) plusieurs fois sur la table pour que les saletés emprisonnées entre les touches tombent. Ce n'est pas une méthode très efficace.
Il existe aussi des kits pour adapter sur des aspirateurs standards qui permettent d'aspirer les saletés entre les touches. Mais la saleté incrustée restera en place et certains morceaux (miettes) peuvent rester en place malgré tout. On peut la conjuguer avec la méthode précédente.

Démontage total :

Pour démonter les touches, il suffit de TOUTES les arracher (par exemple en faisant levier avec un couteau ou un tournevis). Bien noter leur emplacement avant le démontage sinon le remontage ressemblera à un puzzle ! (une idée est de prendre en photo le clavier puis de faire une impression, ou bien à une certaine époque il y avait une illustration (dessin, photo) dans le manuel)

ATTENTION : les touches de taille moyenne ou grande sont en plus équipées de tiges en métal : il faut les démonter avec précaution sinon on risque de casser le plastique qui retient ces tiges.
ATTENTION : les nouvelles touches "multimédias" ne se démontent probablement pas de cette manière et nécessitent peut-être un démontage total du clavier : ne pas les démonter sinon vous risquez de les casser.

Une fois la touche enlevée, on peut sur certains modèles de clavier, ou pour les grandes touches, découvrir un ou plusieurs ressorts en dessous : les enlever, éventuellement les gigoter s'ils sont pleins de poussière, et les conserver jusqu'au remontage.
À la fin du démontage, il ne doit rester aucune partie mobile sur la face supérieure du clavier.
Retourner le clavier et le taper (doucement) plusieurs fois sur la table pour que les saletés tombent.
Toujours dans cette position, on peut appliquer un produit nettoyant en frottant avec un chiffon pour enlever le reste. Il est important de garder cette position (y compris jusqu'au séchage complet) sinon le produit risque de s'infiltrer à l'intérieur du clavier et de provoquer des dégâts non réparables.
Pendant que le clavier sèche tête en bas, on va s'occuper des touches, une à une. En effet, la saleté s'est surtout accumulée sur les côtés des touches, peu sur le dessus et rien en dessous.
On peut appliquer un produit nettoyant avec un chiffon et frotter jusqu'à ce que chaque face soit propre.
On peut également mettre à tremper toutes les touches d'un coup dans une bassine avec de l'eau et du savon. On prendra alors les touches une à une et on nettoiera la saleté avec une brosse, par exemple une brosse à ongles.
Laisser sécher les touches.
Quand tout est sec : tout remettre en place (il suffit d'enfoncer les touches sur leur position). C'est un peu plus compliqué avec les grandes touches puisqu'il faut remettre en place les barres en métal le tout presque dans un même mouvement.
Le clavier est flambant neuf !

Que faire si un liquide tombe sur le clavier ?

Normalement, on s'en rend compte assez vite et il n'y a pas de quantités astronomiques de renversées. (Les touches ne baignent pas dans leur jus). Surtout NE PAS RETOURNER LE CLAVIER ! En effet, vous avez alors une forte chance de faire pénétrer le liquide à l'intérieur et provoquer des dégâts irréversibles. Il faut immédiatement passer un chiffon, de l'essuie-tout, ... pour absorber le plus de liquide possible.
Et ensuite laisser sécher ou bien s'attaquer à la procédure ci-dessus pour se lancer dans un grand nettoyage !

Souris

En grattant avec l'ongle, puis en complétant avec une gomme on en vient facilement à bout. On peut passer un produit comme de l'alcool pour finir le travail.
Ces dépôts entraînent une forte imprécision des déplacements de la souris et rendent son utilisation particulièrement pénible.
Il faut démonter la boule (qu'on peut essuyer au passage, il n'y a généralement pas de dépôt dessus) en tournant le cache qui la recouvre. Une fois enlevée, on peut voir les galets (il y en a 3) et les dépôts qui les recouvrent.
Pour nettoyer, il n'y a pas 36 solutions : il faut gratter avec l'ongle en faisant tourner le galet du doigt jusqu'à ce qu'on ait tout enlevé. Retourner la souris régulièrement et la frapper sur la table pendant l'opération pour évacuer les morceaux enlevés.
Si on veut on peut passer un chiffon non pelucheux avec de l'alcool sur les galets et sur la boule, mais c'est généralement superflu.
Remonter le tout : on retrouve une souris précise comme au premier jour !


Unité centrale

L'unité centrale contient le processeur de l'ordinateur (CPU) et celui de la carte graphique (GPU). Ils sont ventilés, de même que l'alimentation électrique, pour assurer leur refroidissement (et aussi le refroidissement des disques durs et autres processeurs secondaires).

Ce flux d'air va déposer dans le PC tout ce que l'air environnant contient (poussières, fumées de cigarette...). Poser un PC par terre augmente fortement ces dépôts (et vos oreilles sont au calme) ; poser un PC en hauteur, sur une table par exemple, réduit ces dépôts (mais en contrepartie vous subissez nettement plus le bruit des ventilateurs et des disques durs).

Les dépôts vont augmenter le bruit que fait le PC (car un dépôt se forme sur les grilles devant les ventilateurs et sur les pales des ventilateurs, ce qui augmente les bruits de frottement dans l'air). Les amas de poussière vont quant à eux réduire l'efficacité du refroidissement du PC.

Quand on démonte un PC on se rend compte de la formidable machine à nettoyer que sont nos poumons sinon on étoufferait !

Pour nettoyer il faut passer l'aspirateur. Le pinceau devrait être prohibé à cause de l'électricité statique qui se crée par frottement. Les bombes à air comprimé, peu écologiques, sont très efficaces. A utiliser dans une pièce bien aérée car contenant des substances nocives. Veillez cependant à lire le mode d'emploi et à ne pas la renverser sous peine de faire sortir de l'air liquide !

Si vous ne voulez pas prendre de risques, vous pouvez vous contenter de nettoyer tout autour du PC, en insistant bien sur les grilles des ventilateurs (à l'arrière et éventuellement sur le côté), et aussi sur les prises d'air (à l'avant). Ce type de nettoyage est peu efficace, mais c'est déjà mieux que rien !

Si vous voulez nettoyer en profondeur, il faut démonter le capot du PC. (Bien avoir tout débranché auparavant sinon gare aux courts-circuits !).

On peut alors passer l'aspirateur partout où l'on peut.

On trouve aussi des kits (pour nettoyage des claviers) qui s'adaptent sur des aspirateurs standards et qui permettent d'avoir des embouts plus petits et donc d'atteindre des endroits plus reculés.

Enlever le maximum de poussière. Et remonter.

Attention cependant à ne pas s'approcher trop des petits ventilateurs (carte graphique, processeur) avec l'embout de l'aspirateur. Le courant d'air entraînerait les pales et risquerait de brûler le moteur du ventilateur. Pour nettoyer ces petits ventilateurs, les frotter avec un petit pinceau sans les faire (trop) tourner.

Afin de décrasser le ventilateur du processeur démontez (sans obligatoirement enlever le radiateur) et enlevez la poussière vous pouvez gagnez jusqu'à 10 degrés.

Il n'y a rien d'extraordinaire à attendre de ce nettoyage. On ne s'apercevra pas de gain spectaculaire au niveau du bruit notamment, mais si on le fait régulièrement on gagnera quand même au long terme un certain confort sonore.

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Bibliographie

Noia 64 apps kfm home.png Portail Se loger – Tous les articles Ékopédia concernant le logement.
Noia 64 apps locale.png Portail Vivre ensemble – Les articles Ékopédia sur le « comment vivre ensemble ».
Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Naviguer
Contribuer
Imprimer / exporter
Boîte à outils