Il y a de très nombreuses raisons de contribuer à Ekopedia . Essayez, c'est facile!
Pour vos remarques et une demande de création de compte utilisateur,
vous pouvez contacter un administrateur par courriel

Recyclage

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : Navigation, rechercher
Noia 64 apps locale.png
(?) Cet article fait partie du
Thème
Vivre ensemble...


L'Éphéméride du jour
Calendriers
Noël
Animaux de compagnie
Cultures associées
Donner (Portail)
Décroissance
Économies alternatives
Entreprise autrement (Portail)
Activités coopératives
Sociétés alternatives
Écologie (Portail)
Écovillages
Environnement
Gestion des déchets
L'Homme qui plantait des arbres
Énergie (Portail)
Énergies renouvelables
Naturisme
Organismes (Portail)
Politique
Publicité
Sciences humaines et sociales
Transports en commun (Portail)



Vivre ensemble (Catégories)
Vivre ensemble (Portail)


Le recyclage est un procédé qui consiste à réutiliser partiellement ou totalement les matériaux qui composent un produit en fin de vie, pour fabriquer de nouveaux produits. Dans ce processus, les déchets industriels ou ménagers deviennent des matières premières.

En théorie, les matériaux peuvent être réutilisés pour le même usage ou pour un autre usage.


Sommaire

Histoire

Le recyclage existe depuis toujours dans la nature : les déchets des êtres vivants deviennent par la suite l'alimentation d'autres organismes.

L'homme a pratiqué le recyclage dès l'âge du cuivre quand il récupérait des objets en métal pour les fondre et fabriquer de nouveaux objets

Avantages et inconvénients du recyclage

Avantages

Inconvénients

Pour que le recyclage soit le plus écologique possible, il est nécessaire que les filières de valorisation soient assez proches du lieu de production de déchets, afin de réduire le transport des déchets et donc la pollution induite.

Pour bien faire, il faudrait donc des usines de recyclage bien réparties sur les différents territoires, ce qui n'est pas toujours le cas.

De plus, d'un point de vue économique, il est important que le tri préalable des habitants soit le plus correct possible.


Le recyclage est un procédé de traitement des déchets et de réintroduction des matériaux qui en sont issus dans le cycle de production d’autres produits équivalents ou différents. Le recyclage permet de réduire les volumes de déchets, et donc leur pollution, et de préserver les ressources naturelles en réutilisant des matières premières déjà extraites.

Recyclable ou recyclé

Le ruban de Möbius est le logo universel des matériaux recyclables depuis 1970

Un matériau recyclable est un matériau que l'on peut techniquement recycler. Mais pour qu'il soit recyclé, il faut qu'il soit collecté dans le cadre de la collecte sélective des déchets. Un objet recyclable n'est donc pas forcément recyclé.

De plus, le point vert (logo constitué de 2 flèches imbriquées) présent sur la quasi-totalité des emballages porte souvent à confusion : ce logo ne veut pas dire que l'emballage est recyclable, contrairement à ce que pensent de nombreuses personnes. Il signifie simplement que l'industriel a versé une contribution à un éco-organisme (ex : Eco-Emballages ou Adelphe en France) pour que son produit, qui deviendra déchet, soit traité (la législation française impose en effet aux industriels producteurs d'emballages de prendre en charge financièrement la gestion de l'emballage devenu déchet).

L'éco-organisme se charge ensuite de reverser cet argent aux communes ou collectivités (qui assurent la collecte et la gestion des déchets des ménages) en fonction de leurs performances de tri.

Les principaux matériaux recyclables sont:

Certaines associations recyclent :

Des objets composés d'un seul matériau, comme les bouteilles de verre ou de plastique , peuvent être facilement recyclés. Le recyclage est plus coûteux pour des appareils électroniques comme les ordinateurs car il faut séparer les nombreux composants qui sont recyclés dans des filières différentes.

En théorie, presque tous les matériaux sont recyclables, mais en pratique ils ne sont pas tous recyclés. Il faut qu'une filière de recyclage existe et qu'elle puisse être rentabilisée. C'est pour cela que les pots de yaourt ou de fromage blanc par exemple ne sont pas acceptés par la collecte sélective des déchets : il n'y a pas assez de matière à récupérer pour rentabiliser le recyclage. D'où l'intérêt de préférer des emballages de plus gros volume (pot de fromage blanc, qui n'est pas recyclable non plus, mais qui utilise moins de matière première) ou de le faire soi-même (très facile pour les yaourts). En revanche, l'utilisation de matériaux recyclés pour des emballages qui ne peuvent plus l'être (comme les pots de yaourt) est indispensable à une bonne gestion des déchets.

Les matériaux recyclables

Matières plastiques

Les produits mentionnent systématiquement la nature de la matière plastique et sa densité. Toutefois, la famille des plastiques est très grande, avec environ 200 types de plastique, chacun ayant sa spécificité et donc un mode de recyclage différent.

Aujourd'hui en France, parmi les emballages ménagers en plastique, seuls les bouteilles et flacons en plastique entrent dans le cadre de la collecte sélective (sauf cas particulier de quelques collectivités acceptant également les sacs en plastique). En effet, les trois types de plastique de ces bouteilles et flacons sont reconnaissables en un seul coup d’œil, ce qui rend leur tri manuel techniquement faisable. Peuvent donc être triés toutes les bouteilles de boisson, les bouteilles de lait, les flacons de produits d'hygiène et d'entretien, etc. Et n'hésitez pas à laisser le bouchon en plastique sur la bouteille, il sera ainsi également recyclé (à l'usine de recyclage, le tout est broyé en petits morceaux et le plus souvent le bouchon plus lourd tombe alors que le flacon flotte dans le bac de lavage : les 2 catégories de plastique sont ainsi séparées et peuvent suivre chacune leur filière de recyclage). La question de certains produits cosmétiques (type crème corporelle en pot ou lait en flacon) est à se poser : ils ne sont pas toujours recyclés.

Tous les autres plastiques (film plastique, barquette en plastique, pot de yaourt, jouet...) doivent être jetés avec les ordures ménagères résiduelles, en attendant une solution meilleure. L'une des meilleures solutions est donc, en attendant, de diminuer ces emballages (gros contenants plutôt que des petits et récupération de ceux-ci pour un autre usage).

Métaux ferreux et non ferreux

En théorie tous les métaux sont recyclables facilement et à l'infini : il suffit de les faire fondre puis de les remodeler. Le problème réside cependant dans la collecte et le tri des différents métaux, en effet pour obtenir un métal recyclé de qualité il doit être le plus pur possible, si l'on fait fondre ensemble différents métaux on risque d'obtenir un alliage aux propriétés douteuses.

Dans les déchèteries, on peut déposer tous les métaux "encombrants" (structure de chaise, sommier, grille...).

Les points d'apport volontaire et les collectes sélectives des ménages ne prennent que les emballages de type boîtes de boisson, boîtes de conserve, barquettes en aluminium. Ne sont pas pris les petits éléments métalliques (comme les cintres par exemple ou les papiers aluminium). Concernant les boîtes de conserve, il n'est pas utile de les laver avant de les mettre dans le conteneur pour le tri (évitons de gaspiller l'eau) : il suffit juste de bien les vider afin qu'il n'y ait pas de risque que des jus souillent les autres emballages.

Au niveau des centres de tri, les métaux ferreux (ex. : acier) seront séparés des autres métaux (ex. : aluminium) grâce à des aimants. Bien souvent les usines d'incinération prévoient également des dispositifs de récupération des métaux ferreux et non ferreux sur les mâchefers en sortie d'usine : ceci permet ainsi de récupérer les métaux non triés préalablement par les habitants.

Papiers et cartons

Ils sont recyclés via les collectes sélectives, les déchèteries, les points d'apports volontaires.

Pour les papiers, le tri concerne les journaux, magazines, publicités, papiers de bureau. Pensez à bien enlever les éventuels blisters (films plastiques) autour des magazines et publicités, les reliures de rapport... Ne pas y jeter les papiers souillés, les papiers type essuie-tout... Pas contre, inutile de s'acharner à enlever les petites agrafes.

Pour les cartons, il s'agit des cartonnettes d'emballages (pack de yaourt, boîte de céréales, paquet de gâteaux...) vidées de tout contenu (ne pas y laisser l'éventuelle barquette de gâteau...), voire des gros cartons type déménagement (parfois acceptés uniquement en déchèterie). Bien souvent les briques alimentaires (briques de jus de fruit, de lait...) sont associées aux cartons.

Leur recyclage (les filières sont différentes pour le papier, le carton et les briques alimentaires) permettra de produire à nouveau du papier, du carton ou du papier d'hygiène (papier essuie-tout, papier toilette), mais en y ajoutant tout de même de la matière vierge.

Verre

Les bouteilles et pots (ex : yaourt) en verre sont recyclés le plus souvent via les points d'apport volontaire (conteneurs et bennes à verre) depuis longtemps et les déchèteries, parfois par les collectes sélectives dans certaines communes. Attention à ne pas y mettre la vaisselle, les ampoules, les vitres, etc. qui n'ont pas le même degré de fusion que le verre des pots et bouteilles alimentaires : ces intrus nuisent donc au recyclage du verre.

En Suisse et en Belgique, le tri du verre par couleur permet de faire du verre de différentes couleurs (incolore, vert, brun), ce qui est rarement le cas en France (les couleurs étant mélangées, on ne peut en faire que du verre vert).

Il n'est pas possible de recycler la vaisselle en verre et celle-ci n'est pas valorisable (ni incinérable, ni compostable).


Nourriture

Chaque jour les supermarchés et marchés jettent des tonnes de nourriture: fruits et légumes tachés ou un peu moisis en superficie, packs de yaourts dont un s'est ouvert, choses qui se périment aujourd'hui ou demain, boulangeries qui jettent leurs pains et croissants en fin de journée. Allez donc regarder dans les poubelles de vos supermarchés en fin de journée ou allez à la fin des marchés. Généralement ils le jettent dans des sacs plastiques ce qui permet de les isoler du reste de la poubelle et donc des produits sales. Par contre ne prenez jamais ce qu'il y a dans les poubelles des particuliers, ce n'est pas la peine vous n'y trouverez rien de mangeable.

Attention cette pratique est hors-la-loi.


Pour ceux qui ont la chance d'avoir un jardin, préférez mettre vos déchets organiques dans une poubelle séparée. Pour une famille de 4 personnes, un emplacement de 80cm(L) par 50cm(l) et de 1m (h) suffit à avaler tous vos déchets. Si vous voulez produire du compost, faites attention au type de déchet. Mais si vous voulez tout simplement éviter qu'on brûle votre salade abîmée au prix d'une énergie à payer et polluante, préférez laisser faire la nature. On peut tout a fait passer TOUS les déchets organiques sauf la viande, les fruits de mer et les poissons (légumes, cheveux, agrumes, sachets de thé..) si on n'est pas intéressé par le compost.

Le non recyclable

Il existe des produits qui ne peuvent se recycler. Beaucoup de petits objets ne peuvent pas être recyclés, pour l'instant et compte tenu des conditions de recyclage.

Il existe même des produits qui ne sont ni recyclables, ni incinérables, ni compostables, par exemple:

En cas de doute sur le caractère recyclable ou non d'un déchet, le mieux est de contacter la structure assurant la collecte de vos déchets pour répondre à votre question. À défaut, mieux vaut mettre le déchet dans les ordures ménagères résiduelles plutôt que dans les équipements de tri : les erreurs de tri coûtent cher et peuvent nuire à la qualité des autres produits triés (ex : barquette en plastique de plat cuisiné avec plein de sauce qui souille les autres emballages présents dans le même conteneur, voire une bonne partie de la chaîne de recyclage type carton...).

Le recyclage direct

Le recyclage direct est une technique de recyclage privilégiant la récupération des déchets et leur réutilisation directe, sans (ou avec très peu) de transformations préalables.

Beaucoup d'objets peuvent être réutilisés de manière pratique. Les exemples les plus importants sont les boîtes qui peuvent être réutilisées sans problèmes. On fait ainsi une double bonne action : réutilisation et non-achat de boîtes.

Zéro déchet

La théorie « zéro déchet » vise à éviter l’utilisation des ressources non renouvelables et les rejets néfastes dans le sol, l’air et l’eau. Il s'agit de fabriquer que des biens absolument nécessaires et secondairement réutiliser et réintégrer les matériaux dans les processus de production. Dans cette conception, tout "déchet" est considéré comme une ressource.

Des politiques de zéro déchet ont déjà été menées dans certains pays. Intéressée, l’Assemblée nationale française a organisé un congrès sur le sujet en 2004 « Les politiques Zéro Déchet dans le monde, utopie ou réalité ? »[1]

Recycleries Ressourceries

Les ressourceries sont des acteurs de terrain qui se sont regroupés en réseau, le « réseau des ressourceries ». Créée le 26 septembre 2000, en France, cette association de loi 1901, résulte de l’ambition commune de plusieurs structures (associations, régies,...), spécialistes dans le domaine du réemploi, de créer un groupement professionnel. L'objet de l'association est de créer une synergie de compétences et de moyens pour la professionnalisation, la formation et la représentation des ressourceries, mais aussi la sensibilisation à l'environnement et la réduction des déchets. Dans une ressourcerie vous trouvez des objets écologiques et équitables.

La ressourcerie est écologique parce que les objets que l'on y trouve sont fabriqués à partir d'objets abandonnés. Ainsi, leur production ne nécessite pas de nouvelles matières premières et évite l'accumulation de déchets. La ressourcerie est équitable parce qu'elle n'a pas un but lucratif, mais aussi parce que pour donner cette seconde vie aux objets elle crée des emplois et investit tous ses revenus pour développer des services souvent reconnus d'intérêt général. La ressourcerie vous aide à entretenir, réemployer, réutiliser et recycler vos objets.

La ressourcerie collecte les objets dont vous souhaitez vous débarrasser pour les réparer et les revendre sans but lucratif. Sa relation avec les usagers du service de collecte de déchets et ses clients permettent à tous de nouer des liens sociaux, de créer des solidarités et d'échanger autour de préoccupations sociales et environnementales. Des animations et des documents sur la réduction des déchets sont régulièrement produits et distribués par le personnel des ressourceries.

La ressourcerie d'un village, d'une ville, d'une communauté de communes assure la prise en compte de nos préoccupations environnementales, sociales et économiques dans un souci de bonne gouvernance. C'est un outil de développement durable qui est construit en partenariat avec les collectivités territoriales et les pouvoirs publics. L'aboutissement est une filière professionnelle de collecte de traitement et de gestion des déchets réemployables. La ressourcerie, une activité avec valeurs ajoutées.

La ressourcerie a 4 fonctions, elle collecte et valorise des déchets pour revendre des objets de réemploi à prix modiques et elle sensibilise son public aux gestes éco-citoyens de réduction des déchets (choix de consommation, entretien des objets, produits de seconde vie, tri, etc.), nous parlons du concept des 3R (Réduire, Réutiliser et Recycler les déchets).

Les ressourceries agissent pour l'environnement, elles développent une économie solidaire et elles coopèrent dans la transparence avec tous

Système d'affichage pour le recyclage

En vous informant auprès de votre municipalité, vous serez en mesure de connaître les matières recyclables lors de votre collecte sélective. Ensuite, faites-vous un système d'affichage sur votre bac ou près de celui-ci. Ainsi, vous éviterez l'ambiguïté lorsque vous vous demanderez quelle matière est recyclable et laquelle ne l'est pas. Pour vous aider à faire votre propre système de recyclage personnalisé à la maison, vous pouvez utiliser les pictogrammes de Recyc-Québec. Certaines municipalités éditent des affiches récapitulatives à placer dans le local poubelles.

Vous pouvez faire de même pour un événement de plus grande ampleur, ou pour un endroit comme le bureau, le travail, etc.

Citations

Au plan matériel, le plastique représente, dans l’ordre de la société de consommation, l'équivalent de l'excrémentation dans l’ordre fécal. G. Bertolini « Homo Plasticus »

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Sites de dons

Associations qui récupèrent

Références

  1. Synthèse du congrès à Paris Zéro déchet (Document PDF)

Bibliographie


Noia 64 apps locale.png Portail Vivre ensemble – Les articles Ékopédia sur le « comment vivre ensemble ».
Récupérée de « http://fr.ekopedia.org/Recyclage »
Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Naviguer
Contribuer
Imprimer / exporter
Boîte à outils
Autres langues